Cinéma

Roma-Dakar partage parfaitement l’idée du grand registre Sembène Ousmane comme quoi : Le cinéma devrait être le cours du soir des jeunes africains”  Sembène , un artiste multidimensionnel  savait déjà: qu’avec le cinéma on peut transmettre plusieurs concepts, et surtout communiquer avec n’importe qui. Les limites des autres langages peuvent être énormes et inébranlables . Le cinéma par contre est autre chose  et nous permet de communiquer avec n’importe qui.

Au cours des décennies le cinéma sénégalais est devenu une réalité africaine en fournissant au continent  des registres de renommée internationale comme Djibril Diop Mambéty, Alain Gomis pour ne citer que ceux là. Le cinéma sénégalais est suivi et apprécié partout dans le monde même s ‘ il est à peine connu en Italie. L’association Roma-Dakar entend  combler ce gap en tenant des séances de promotion du cinéma sénégalais à Rome. Les films déjà projetés sont l’œuvre d’éminents registres tels que Sembène Ousmane, Djibril Diop Mambéty mais aussi des nouveaux talents comme Alain Gomis ou Dyana Guèye afin d’offrir aux spectateurs un aperçu exhaustif du cinéma sénégalais.

La présentation  de l’association a eu lieu dans la Nouvelle salle de Cinéma L’Aquila, avec une initiative intitulée “AUJOURD’HUI”.

Nous avons présenté aux citoyennes et aux citoyens les activités et les  projets à venir de l’association Roma-Dakar et ceux en cours de réalisation soit à Rome qu’à Dakar.  La présentation a été suivie par une assemblée publique nombreuse mais cela a été une occasion de rencontre des communautés sénégalaises . Ce fut un grand moment de débat et d’analyse des conditions et des problèmes des travailleurs migrants , une assemblée programmatique sur les nécessités matérielles et culturelles des africains résidents à Rome, un moment d’échanges  avec les autres associations et les institutions locales. La journée s’est conclue avec la projection du film  TEY Alain Gomis, vainqueur en 2012 du Fespaco.

Voir ici l’affiche  et le programme de l’initiative.

Entre-temps nous avons avec le soutien financier du Ministère de l’Intérieur  réalisé à Dakar  le projet “Immigration raisonnée et sure” l’activité réalisée a été multiforme et a abordé divers thèmes juridiques, , politiques, culturels et cinématographiques. Les différentes initiatives réalisées avec la contribution financière ont été organisées en collaboration avec l’association Progetto Diritti Onlus  le Centre Doxandem de Dakar et la ong Dokita .

Entre-autres nous signalons la formation de la durée de quatre semaines sur les thèmes de la migration en faveur des communicateurs sociaux et des vidéo-makers sénégalais, qui ont écrit, réalisé et produit deux courts-métrages projetés ensuite dans différents quartiers de Dakar et de sa banlieue. Ces courts-métrages ont été successivement sous-titrés en italien et projetés en Italie à l’occasion de plusieurs initiatives de débat.

A la Maison du Cinéma de Rome (Casa del Cinema), s’est tenue la première  édition du recueil “A travers Dakar”, deux journées consacrées au cinéma sénégalais et   au sujet des métropoles , initiées par l’association Roma-Dakar en collaboration avec Progetto Diritti. L’intérêt et l’appréciation des films en programme, et la participation du public ont couronné  un long et ardu travail autour d’un projet qui  a choisi le cinéma comme langage privilégié  pour proposer un autre imaginaire des migrations et des métropoles contemporaines.

Cliquer ici pour voir  l’affiche  et pour lire l’annonce finale de l’initiative.